Burns Critique: A Father’s Watch

Bonne soirée à chaque lecteur et lectrice de ce site!

Nous nous retrouvons, une fois de plus, pour le ‘Burns Critique’ d’un épisode que j’ai beaucoup aimé. Il s’intitule ‘A Father’s Watch‘ et il fut diffusé le 19 mars 2017 dernier.

FICHE TECHNIQUE:

  • A Father’s Watch
  • Saison 28
  • Épisode 17 (614e de la série)
  • Écrit par Simon Rich et réalisé par Bob Anderson
  • 1ère diffusion le 19 mars 2017 (VO)-2.4 millions de téléspectateurs
  • Code de production: WABF10

AVANT-ÉPISODE:

  • Introduction: Introduction normale, avec la chanson les Simpsonnnnnn!
  • Tableau noir: Bart écrit sur le tableau que l’étude n’apporte pas le style et la pensée d’un nerd.
  • Blague du canapé: Tous les animaux que les Simpson ont et ont eu sont sur le divan (y compris Spider-Pig!).

DESCRIPTION:

L’épisode commence au ciel, au paradis des grenouilles pour être plus précis.  Deux batraciens regardent dans la classe de sciences de Bart. Celui-ci est en train de disséquer une des leurs et fait profiter aux autres élèves l’incroyable système digestif qu’il vient de retirer. Quand son professeur voit la scène, il ne le félicite pas, au contraire…

À la maison, Marge voit bien que son fils échoue dans la vie. Elle ne veut pas qu’il devienne un éternel perdant. Elle amène donc Homer à une conférence axée sur la réussite, à l’école primaire de Springfield. Une méthode acclamée par tous les parents ressort: les trophées. Pour chaque bonne action ou réussite scolaire, l’enfant gagne un trophée (ex. 17e place à un examen).

Homer démarre donc une entreprise de trophées. Bart aide son père jusqu’à un certain soir… Voyant que son fils n’était pas vaillant et zélé au travail, Homer devint furieux. Il traita Bart de perdant et lui dit qu’il ne sera jamais capable de réaliser quoi que ce soit.

Le lendemain, Bart se dirige vers la résidence de retraités pour visiter son papi. Abe est, contrairement à Homer, fier de son petit-fils Bart. Il lui donne alors sa précieuse montre pour lui montrer à quel point il est spécial. -De générations en générations, la non-fierté envers le fils est flagrante- Voyany la montre de Bart, Homer devint jaloux. Il avait toujours désiré cette montre, mais son père (Abe) n’était jamais fier de lui.

Entre-temps, une autre conférence eut lieu pour les parents springfieldiens. Une résolution fut alors adoptée, le GRIT. Le GRIT s’oppose aux trophées donnés aux enfants. Ceux-ci ne reçoivent plus de récompenses dorées et l’entreprise d’Homer fait faillite . Bart rend visite à son père, Homer, avec LA montreé la figure paternelle relata alors son roman, intitulé ‘A Father’s Watch’, dans lequel il s’exprime à propos de ladite montre. La tension est palpable.

Alors qu’il se promenait dans les bois, Bart échappa la fameuse montre d’Abe du haut d’une falaise. Oups! C’est Milhouse qui trouva le petit bijou métallique. Il alla porter sa trouvaille chez l’antiquaire. Homer la vit et l’acheta. Ce qu’il était content! Lorsqu’il revint à la maison, il trouva Bart en train de pleurer à chaudes larmes. Il lui donna alors la montre à gousset tant chérie. Le père était fier de son fils.

L’épisode se conclut à la maison de retraite, où Abe et Bart sont photographiés ensemble, avec la montre. Cette photo apparaît à la toute fin du roman d’Homer J. Simpson, ‘A Father’s Watch’.

CRITIQUE:

Quel magnifique épisode! J’en suis encore sans mot!

C’est incroyable ce que les scénaristes des Simpson ont fait avec cet épisode! J’ai tout aimé et il n’y a aucune fausse note! Vraiment, je suis ravi et content d’avoir écouté la magnifique histoire d’une montre qui rend fier. Comme quoi la fierté d’un père est importante pour le fils.

Dans ma description de l’épisode, j’ai mis le paquet, car je voulais que vous sentiez le doux parfum de ‘A Father’s Watch’. Très réconfortant, cet épisode s’écoute aussi bien en été qu’en hiver!

Je souhaite que vous puissiez voir un jour ce majestueux épisode. Il est à couper le souffle!

POINTS POSITIFS:

  • Aucune fausse note
  • De bonne blagues venant d’Abraham Simpson
  • Fierté d’un père envers son fils
  • Réconfortant
  • S’écoute aussi bien l’été que l’hiver

POINTS NÉGATIFS:

  • Rien dans cet épisode n’inspire chez moi la négation!

 

5/5

Publicités

7 réponses à “Burns Critique: A Father’s Watch

  1. Merci pour ce récit ! Je n’ai pas vu l’épisode et j’ai été captée par ton histoire. On ressent bien l’émotion des personnages.

    Aimé par 2 people

  2. Salut merci pour l’article.
    J’ai une question, au début tu écris « deux bacteriens ». C’est quoi des bactériens ? Tu voulais dire Batraciens (étant dans le paradis des grenouilles) ou c’est un mot utilisé par les Québécois ?

    Aimé par 2 people

  3. Merci mon cher monty !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s